30 ans de radio

30 ans de radio

1981 : Fin du monopole de la radiodiffusion.

1982 : Une idée germe au Foyer Rural du Valois Multien à Betz, pourquoi pas une radio locale ? S’en suit un appel aux personnes motivées par ce projet, réunions et montage du dossier de demande d'autorisation d'émettre auprès de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle. Recherche d'un site d'émission pendant 2 années.

1984 : Autorisation accordée, le 4 octobre, au Foyer Rural du Valois Multien : 500 W sur la fréquence 96.10 !Rvm Photos Betz Pc 85

1985 : 1ère émission le 19 mai 1985. Malgré le choix de TDF comme diffuseur de RVM, cette dernière est brouillée sur sa zone de service par "La Voix du Lézard" (Radio FM parisienne ayant émis de 1983 à 1986 avant de devenir Skyrock). Commencent de longues démarches auprès des autorités. Parmi les premières émissions à l’antenne, l’on se souviendra des « Contes de tatalyne et tontonphil », de « Patrimoine » ou encore de « Quartier Club ».

1987 : Appel à candidature lancé par la CNCL (Commission Nationale de la Communication et des Libertés, organisme qui remplace la Haute Autorité) : RVM repart à zéro ! Autorisation de la CNCL publiée au J.O. du 15/08/87 avec 50 watts de PAR !! juste de quoi émettre dans la rue du Valois à Betz et avec la même fréquence que Canal 60 à Compiègne, ce qui laissait peu d’espoir d’être entendu dans le Valois !!! RVM utilisera 5 fréquences différentes entre 1985 et 1989 (96.10, 96.25, 96.40, 96.50 et 92.50) sans compter les fréquences pirates …
RVM se sépare de TDF et rachète une partie du matériel d'émission. Nouvelle galère pendant 2 ans.
A l’antenne, « l’affaire Petiot » est racontée par Pierre Véron, l’un des avocats des parties civiles lors du procès par ailleurs habitant de Mareuil-sur-Ourcq. Organisation d’un événement retransmis à l'antenne « Les Trophées RVM sport ».

1988 : Création de l'Association Radio Valois Multien qui va prendre la relève du Foyer Rural. Le premier président en est Jean-Paul Furet. Réalisation d'un audit interne qui aboutira à un projet de relance ambitieux en 1990. Aménagement du site d'émission de Crépy-en-Valois. Le plan de relance prévoyait des ressources supplémentaires qui n'ont pas pu être collectées malgré l'organisation en 1991 d'un dîner débat rassemblant une quarantaine d'élus dont le Président du Conseil Général de l'Oise. Les dettes se montent à 400.000 F environ. En 1992, il sera procédé au licenciement économique du personnel.

Rvm Photos Betz Entrée Et Caravane 2

1989 : autorisation de la CNCL qui nous accorde, le 29 janvier 1989, la veille de son remplacement par le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel), 500 watts de PAR sur la fréquence 92.5 (le CSA a été créé par la loi du 17 janvier 1989 ; première réunion plénière le 30 janvier). « Les matins de l’info » font leur apparition à l’antenne : dès 6h00, des bénévoles aidés de salariés se relaient chaque jour en direct.
1990 : « L’Oise a 200 ans » ; une série de 20 documentaires de 20 mn chacun est réalisée. Cette année voit aussi l’arrivée de « Jeunesse FM ».
1991 : « L’invité de RVM », 1 heure avec un invité est à l’antenne. Une convention est signée avec la Ville de Villers-Cotterêts pour la diffusion d’un bulletin radiophonique hebdomadaire « Parole de Salamandre ».

1992 : RVM est autorisée pour 5 ans par le CSA, sur une nouvelle fréquence : 93.7. Suivent alors des années d'économies et de gestion rigoureuse pour redresser la situation financière. Cela n’empêche pas d’innover avec quelques émissions à l’extérieur de « ici le studio, à vous les gradins » et d’organiser « Interval », une manifestation inter-villages relayée à l’antenne.

1993 : Création de Canal A, banque de programme par satellite pour les radios associatives à laquelle RVM s'est abonnée. Signature d'un contrat d'objectifs avec le Département de l'Oise. RVM anime 27 heures non-stop de Téléthon à l’antenne à partir de Villers-Cotterêts.
1994 : RVM co-organise une table ronde sur le développement culturel pour le Valois et anime un multiplex à l’occasion des élections cantonales. Réalisation de la série documentaire sur « l’homme et la betterave à sucre ».Rvm Photos Betz 2e Régie En Construction
1995 : RVM fête ses 10 ans et sort du studio de Betz pour aller à la rencontre de ses auditeurs à Nanteuil-le-Haudouin, Crépy-en-Valois, Villers-Cotterêts, Bonneuil-en-Valois notamment. C’est l’occasion de réaliser une série d’émissions spéciales qui fera l’objet d’une compilation « J’ai dix ans ! : les meilleurs moments ». Création en partenariat avec la MJC de "Ressources du Valois", secrétariat associatif installé au "Onze" à Crépy. Arrêt de Canal A. Création d'INTERVM, feuille hebdomadaire d'informations. Décision d'enregistrer un magazine du Valois spécial avant chaque réunion décentralisée de Conseil d'Administration ou Assemblée. Mise en place d'un système automatique de diffusion, de fabrication maison, grâce au Minidisque. 

1996 : « ça arrivera près de chez vous » est une émission réalisée par des élèves du lycée européen de Villers-Cotterêts dans lequel un studio de radio a été implanté. « Randonnée céleste » arrive aussi sur les ondes.

1997 : Nouvelle autorisation du CSA jusqu'en 2002. Organisation d'un Forum des animateurs qui a réunit 37 personnes pendant une journée complète. Le partenariat s'intensifie avec la Communauté de Communes du Pays de Valois. RVM encadre un groupe de jeunes reporters pour la couverture radiophonique nationale du Rallye Espérance sur la Dordogne. 

1998 : Le 7 juillet, le studio-antenne à Betz est dévalisé. Une Assemblée Générale extraordinaire a lieu le 25 septembre ; 1er octobre : embauche d'un agent de la communication sociale de proximité en emploi-jeune. Les émissions « Paroles d’enfant », « Raconte-moi une histoire » et « Expressions en Valois », notamment, voient le jour.

1999 : Déménagement du studio antenne et des bureaux à Crépy-en-Valois. Le 7 juillet 1999, RVM s’installe dans un local situé 27 rue Sadi Carnot. 

Rvm Photos Crépy 1er Studio Carnot22000 : Nouveau déménagement ! Dès les premiers froids de l’hiver, les conditions de sécurité du vieux bâtiment qui abrite la radio ne sont plus remplies. L’association Saint Lazare propose un hébergement temporaire, 27 rue Saint Lazare. Les déménagements successifs sont durs mais des satisfactions tout de même, RVM fête ses 15 ans d’antenne.

2001 : Modification des statuts de l’association et création d’un collège de sympathisants. Cette année sera également marquée par les allers retours entre le studio, site d’émission et l’administration. Année de dures négociations pour obtenir un nouveau local, car il n’y a toujours pas d’emplacement définitif.

2002 : RVM emménage enfin dans des locaux fonctionnels et adaptés, place Jean-Philippe Rameau. Nouvelle autorisation du CSA jusqu’en 2007. Embauche d’un jeune en contrat de qualification audiovisuel, option son. La Saga du Rock organise un concert de soutien.

2003 : Fin des parasites, installation d’une liaison FT pour émettre. 2005 : RVM a 20 ans ! Convention de service signée entre la ville de Crépy-en-Valois et la radio pour mettre en place à l’antenne, « CrépyInfos », un bulletin d’informations municipales hebdomadaire. Embauche d’un agent de communication sociale de proximité. Le nouveau dispositif «Radio Jeunes » permet aux jeunes venus de différentes structures de découvrir la radio.

2007 : Grâce à l’arrivée du streaming, RVM peut être écoutée « all over the world ! » sur internet. En juillet, RVM couvre toute la journée du Tour de France à Villers-Cotterêts car il est désormais possible de retransmettre en direct des évènements extérieurs en passant par une simple ligne ADSL. RVM et la ville de Crépy-en-VaLe Périscolaire Fait De La Radiolois signent une convention pour que la radio soit associée au programme du Contrat Éducatif Local, les jeunes peuvent ainsi s’initier aux pratiques radiophoniques dans le temps scolaire. Achat de kits numériques. Édition d'un ouvrage réalisé par Françoise Bourquelot : "L'Homme et la Betterave à Sucre - Mémoire du Valois et du Multien"

2008 : Année électorale oblige, RVM se mobilise pour donner la parole aux candidats du Valois. A la suite des élections municipales, RVM crée l'émission "un maire, une commune" pour permettre aux maires nouvellement élus de se faire connaître.

2009 : L'Assemblée générale ordinaire décide la mise en place d'une conférence de rédaction qui a pour but deproposer une nouvelle forme du traitement de l'information à l'antenne et d'une commission "communication" destinée à promouvoir la radio sur son territoire du Valois. Refonte du site internet et mise en place du podcast.

2011 : l’Assemblée générale ordinaire valide le projet de "changement de draps de RVM". Objectif : renouvellement de la grille, mise en place d’une équipe rédactionnelle ambitieuse s’appuyant sur des reporters et correspondants locaux.

2013 : Conception du nouveau site internet de RVM. L’association rencontre des problèmes de financement, les dépenses, notamment salariales, augmentant beaucoup plus vite que les recettes ! Des rencontres avec les principaux élus de la région sont organisés afin d’anticiper l’avenir.

2014 : le 22 février 2014, l’Assemblée générale de RVM décide de la création d'une coopérative d’auditeurs pour soutenir le développement de la radio.

2015 : RVM anime des ateliers radio dans le cadre des Nouvelles Activités périscolaires. AGIRabcd Oise, le collège Jean de la Fontaine de Crépy-en-Valois et RVM se sont associés pour que des élèves de 3e « découverte professionnelle » réalisent des émissions radiophoniques intitulées Conteurs de métier. Une convention a été signée avec le Lycée Jean Monnet de Crépy-en-Valois pour proposer aux lycéens, dans une démarche de citoyenneté, un travail autour de la communication orale structurée, à travers l’apprentissage de techniques radiophoniques.